Année 1960 : La création

Le handball est la vingt sixième activité du Cercle Paul Bert créé dans les années 1960, en 1963, le club intègre le championnat de nationale 3, alors troisième niveau français. Cette accession est due au regroupement de deux sections géographiques, rapidement le groupe accède en nationale 2.

Les équipes évoluent dans la salle de la rue de Paris (aujourd’hui dédiée à la gymnastique) et à la salle omnisports (le Liberté).

Président : Jacques Le Moign
Entraîneurs : Jacques Le Moign , Jean-Pierre Bigrel, Paul Primault et Jacques Lemancel.

Année 1970 : Évolution du groupe sur Rennes

Création de différentes sections géographiques, après le Cercle Paul Bert Nord Ouest, différentes sections voient le jour, à l’est les Gayeulles, au sud Rapatel et Binquenais. Puis, un peu plus tard, création du CPB Cleunay au sud est.

En 1976, la ville de Rennes entame la construction des deux temples du Handball rennais. La Motte Brulon à l’est et Charles Géniaux à l’ouest. Avec la création de la Motte Brulon, la section Gayeulles redémarre après quelques années de “sommeil”.

L’équipe première évolue en nationale 2 ou 3 selon les années, la construction de Charles Géniaux permet au club d’avoir son lieu de vie.

Président : Jacques Le Moign
Entraineurs : Paul Delamarche, Jean-Pierre Bigrel, Daniel Dutay, Gisèle Le Tuhaut, etc…
Arbitres : Jean Pierre Bigrel et Jacques Lemancel arbitres en championnat de France.

Année 1980 : La Formation en marche

Les relations avec les centres d’initiation sportive municipaux sont créées pour la détection, des projets sportifs de quartier se mettent en place. La section Gayeulles devient la place forte du handball cercliste, titres de champion de Bretagne en “cadets” se succèdent chaque année de la génération 1966 à la génération 1974.

Le club et ses jeunes participent aux championnats nationaux Falcony (cadets) et Sabatier (juniors) Garconnet (filles) en juniors les garçons participent aux ¼ de finale en 1982, 1986, 1987 et 1988.

Les séniors féminines évoluent en Championnat de France de Nationale 2.

Création de la Section Longs Champs à l’extrême Est de Rennes

Des stages pendant les vacances scolaires sont organisés sur les quartiers rennais.

Président : Jacques Le Moign, Pierre Morel puis Jean-Pierre Bigrel.
Entraîneurs : Paul Delamarche, Daniel Dutay, Christian Gouin, Roland Guichon, etc…
Arbitres : Jean Brihault et Michel Mével rejoignent l’élite de l’arbitrage français.

Année 1990 : Place forte du Handball Breton

Toujours classé premier club Breton, le CPB (comme disait l’autre) bat tous les records avec 420 licenciés et 24 équipes. Cinq équipes évoluent en nationale.

Avec la médaille aux JO de 92, Le handball change de ”braquet” ! Mutations, primes, travail, professionnalisme voient le jour.

Les joueurs ”formés” commencent à quitter le club, pour rejoindre le plus haut. D1. D2. N1

Le Cercle met en place une politique de formation de joueurs et d’entraîneurs. Cette politique permet l’intégration des jeunes joueurs au sein des équipes seniors, et arrive à maintenir le cap. Les entraîneurs obtiennent des diplômes fédéraux et d’état.

La génération 1970- 1974 évoluent dans l’équipe première avec un âge record de 21 ans de moyenne en nationale 3.

Les projets de quartiers deviennent performants ” De l’initiation au haut niveau” la détection, l’apprentissage, le haut niveau jeune sont les marques de fabrique du club. De nombreux titres sont acquis dans toutes les catégories d’âge. Les générations 79, 80, 81, 82, 83 et 84 établissent de bons parcours en compétitions nationales.

Le club se lance également dans l’évènementiel, des tournois sont organisés, une coupe d’Europe féminine à Rennes et le Roazhon (Soirée Palmarès).

Président : Jean-Pierre Bigrel.
Entraîneurs : Daniel Dutay, Christian Gouin, Pierre Taillé, Pascal Bourgeais, Laurent Lebaron, Roland Guichon, Stéphane Lebrun et Pascal Le Cahain.

CPB Rennes 1991/1992 – Nationale 3
En haut : Jean-Marc LARHANT, Jean-Christophe ACKERMANN, Eric MESNIER, François LONCHAMP, Christophe ORVOËN, Pascal CARFANTAN et David CHRISTMANN.
En bas : Bernard MONS, Morgan PASLIER, Christian GOUIN, Fabrice HUBEAU, Stéphane OMNES et Daniel DUTAY (Entraîneur)

Année 2000 : La politique mise en place porte ses fruits

Le club ayant résisté à la mutation des années 1990, les politiques mises en place permettent de stabiliser le club.

Au début des années 2000, l’équipe masculine oscille entre la Nationale 3 et la Nationale 2.

Chez les filles, le CPB Rennes et l’ASPTT Rennes mettent leurs ressources en entente pour l’équipe féminine. En 2002, après 3 ans d’entente et des résultats positifs, une nouvelle entité est créée avec le “Rennes Métropole Handball”. Afin de n’avoir aucune contre-proposition et dans un souci économique, le CPB Rennes supprime sa section féminine et invite ses licenciées féminines à rejoindre le RMH.

En 2004, les générations 86, 87 et 88 sont finalistes du challenge de France. Ils perdent la finale face à Metz. Les participations en championnat de France se succèdent avec des joueurs formés au club, ils rejoindront l’équipe première par la suite.

Franck Prouff arrive au club cette même année en tant que salarié du club.

Les entraineurs “maison” encadrent les différentes équipes. Le club enchaîne les titres de champion départementaux et régionaux avec de nombreuses participations en championnats nationaux jeunes filles et garçons.

Une politique plus ouverte sur le partenariat est enclenchée, sous la houlette du nouveau président, Franck Roussel.

Ces changements permettront un accompagnement des joueurs et une meilleure santé financière. L’évolution du niveau de jeu, pour l’équipe première, est progressive.

En 2006, afin de pouvoir suivre la progression du club, l’embauche d’un second salarié s’impose. Benjamin Guichon, entraîneur et joueur formé au club, est embauché pour gérer la section jeune.

Toujours dans l’idée de développer l’activité handball, un événement important est créé, sur une idée de Marc Fédrix, “Sandballez à Rennes”.

Cette manifestation qui regroupe près de 5000 personnes en une semaine, dont plus de 2500 jeunes de moins de 18 ans, devient en l’espace de 10 ans, le plus gros sandball de France et un événement majeur de la métropole rennaise.

A partir de 2008, le CPB Rennes débute une nouvelle ascension avec le retour des moins de 18 ans sur les phases finales des championnats jeunes (3e du Challenge de France en 2008). En 2010, l’équipe première masculine retrouve la Nationale 2 après une saison parfaite en Nationale 3.

Président : Bernard Mons, Yann Fontaine puis Franck Roussel
Entraîneurs : Franck Prouff, Benjamin Guichon, Vincent Hugonot, Damien Arribard, Daniel Dutay, Christian Gouin, Pascal Lecahain et Roland Guichon.
Arbitres : Bernard Mons arbitrent en LNH aux côté de Loïc Weber.

Année 2010 : Augmentation du nombre de licenciés

A partir de 2010, deux accessions successives amènent notre équipe en championnat de France de nationale 1 en 2011-2012 sous la férule de Franck Prouff.

Avec l’arrivée de nouveaux joueurs, l’équipe première s’installer durablement sur le niveau N1.

En parallèle des garçons, le club décide de remonter une équipe féminine suite à de nouvelles demandes d’inscription. L’équipe démarre au plus bas niveau départemental. Chez les jeunes, plusieurs filles de la génération 98/99 arrive au club suite au travail réalisé dans les quartiers rennais. Sous la houlette de Christian Gouin, les jeunes montent au fur et à mesure pour atteindre le niveau -15 régional.

La performance de l’équipe première, totalement amateur, dans le monde semi-pro, permet au dirigeants de travailler sur la montée de l’équipe réserve en nationale. Un titre de champion de France -18 ans est obtenu par la génération 95-96 lors de la saison 2012/2013.

A partir de la rentrée 2013, Romain Corre remplace Benjamin Guichon, partit au Comité 35.

Le club poursuit l’amélioration de sa formation, plusieurs titres départementaux et régionaux sont acquis. Les -18 ans accèdent une nouvelle fois en finale du Challenge de France.

L’équipe réserve devient championne de Bretagne et accède logiquement en Nationale 3. L’équipe première masculine retrouve la Nationale 1.

Chez les filles, la politique de développement porte ses fruits et l’arrivée de plusieurs joueuses ayant évoluée au niveau national permet au club d’accéder au plus niveau régional en quelques années. Elles réalisent également plusieurs beaux parcours en Coupe de France Régionale.

En 2015, la Nationale 1 termine à la 3e place du classement à un point de la première place. L’équipe réserve obtient son maintien en Nationale 3 après une très belle saison.

Cette montée en puissance entraîne une augmentation du nombre de licenciés. 470 licenciés, répartit sur plus de 30 équipes, font du CPB Rennes le premier club breton  au nombre de licencié, avec également une place dans le TOP 10 français (8e).

Cette année là, le club s’associe avec le Cesson-Rennes Métropole HB et l’AS Chantepie pour donner naissance à l’entente ARCCH (Academie Rennes Cesson Chantepie Handball) sur le niveau -18 ans. Pierre Le Meur arrive en tant que 3e salarié du club. Avec, en partie, la charge d’entraîner la nouvelle entente -18 ans championnat de France.

L’équipe première masculine réussie à se maintenir en Nationale 1. Un beau parcours en Coupe de France permet au club de recevoir le HBC Nantes (Lidl StarLigue) au Palais des Sports de Cesson-Sévigné devant plus de 1500 personnes.

Les moins de 18 ans féminines accèdent au niveau national après une saison parfaite en régional.

En 2019, l’équipe 1 masculine du CPB Rennes se maintien en Nationale 1 et accède historiquement en 8ème de finale de la Coupe de France Nationale. Le dimanche 10 février, la Team CPB affronte Nancy (Proligue) et s’incline 36 à 31.

La section féminine réalise, cette saison là, l’un des plus beaux exploits du club en remportant la Coupe de France Régionale Féminine à l’AccorHotels Arena de Paris. Opposées à l’équipe de Saint-Julien-Gleizé, les filles s’imposent 30 à 23 devant plus de 3500 personnes dont 200 supporters Cerclistes. Elles réalisent également le doublé Coupe-Championnat en terminant première de Nationale 3 et accèdent ainsi à la Nationale 2 (4ème division).

En 2020, l’équipe masculine intègre le nouveau niveau “Elite” de la Nationale 1 composé d’équipes semi-professionnelles (VAP) et d’équipes amateurs venue de toute la France (poule unique) contrairement à la Nationale 1 basse avec une répartition géographique.

Saisons

Masculins

2019/2020 – Nationale 1 Elite (9e)
2018/2019 – Nationale 1 (2e – Play down)
2017/2018 – Nationale 1 (1er – Play down)
2016/2017 – Nationale 1 (2e – Play down)
2015/2016 – Nationale 1 (6e)
2014/2015 – Nationale 1 (3e)
2013/2014 – Nationale 1 (9e)
2012/2013 – Nationale 2 (3e)
2011/2012 – Nationale 1 (12e)
2010/2011 – Nationale 2 (1er)
2009/2010 – Nationale 3 (1er)
2008/2009 – Nationale 3 (4e)
2007/2008 – Nationale 3 (10e)
2006/2007 – Nationale 2 (12e)
2005/2006 – Nationale 2 (10e)
2004/2005 – Nationale 3 (1er)
2003/2004 – Nationale 2 (10e)
2002/2003 – Nationale 3 (2e)
2001/2002 – Nationale 3 (3e)
2000/2001 – Prénationale (1er)
1999/2000 : Nationale 3
1960 – 1970 : Nationale 2 (2e division)

Féminines

2019/2020 – Nationale 2 (7e)
2018/2019 – Nationale 3 (1ère)
2017/2018 – Nationale 3 ( 9e)
2016/2017 – Prénationale (1ère)
2015/2016 – Excellence (1ère)
2014/2015 – Honneur (1ère)
2013/2014 – 1ère division (2e)

Entraîneurs

Masculins

Depuis 2019 : Pierre LE MEUR
2006 – 2019 : Franck PROUFF
2002 – 2006 : Vincent HUGONOT
2000 – 2002 : Damien ARRIBARD
1999 – 2000 : Pierre TAILLE
1998 – 1999 : Laurent LEBARON
1988 – 1998 : Daniel DUTAY
1984 – 1988 : Paul DELAMARCHE
avant 1984 : Jacques LEMOIGN

Féminines

Depuis 2018 : Alan GAUVINEAU
2013 – 2018 : Hervé CARTESSE

Présidents

Depuis 2001 : Franck ROUSSEL
Anciens Présidents :
Yann FONTAINE
Jean-Pierre BIGREL
Bernard MONS
Pierre MOREL
Jacques LE MOIGN

Licenciés

2019/2020 : 483 licenciés
2018/2019 : 481 licenciés
2017/2018 : 515 licenciés
2016/2017 : 524 licenciés
2015/2016 : 445 licenciés
2014/2015 : 467 licenciés
2013/2014 : 447 licenciés
2012/2013 : 431 licenciés
2011/2012 : 352 licenciés
2010/2011 : 325 licenciés
2009/2010 : 307 licenciés
2008/2009 : 308 licenciés
2007/2008 : 280 licenciés
2006/2007 : 264 licenciés

Joueurs/joueuses formés au club

Lou Le Bechennec (OGC Nice, LFH) : 2009 à 2015
Elise Delorme (JDA Dijon, LFH) : 2009 à 2010
Sylvain Hochet (Cesson-Rennes MHB, LSL) : 2001 à 2006
Dragan Pechmalec (HBC Nantes, LSL) : 2012 à 2016